Un projet de midis animés pour le bien-être des élèves, basé sur leurs besoins et leurs intérêts - Nouvelles | Centre de services scolaire de l'Énergie
Accueil  ·  Nouvelles  ·  Un projet de midis animés pour le bien-être des élèves, basé sur leurs besoins et leurs intérêts

Un projet de midis animés pour le bien-être des élèves, basé sur leurs besoins et leurs intérêts

6 avril 2021

Parfois, les épreuves rencontrées nous permettent de nous réinventer. La dernière année, marquée par la pandémie, aura été difficile pour les jeunes, particulièrement pour les adolescents. Ceux-ci ont vu leurs activités parascolaires, la pratique de leurs sports favoris et leur vie sociale mises sur pause. Ajoutons à cela l’école en alternance pour les élèves du secondaire 3,4 et 5 qui ont vécu de l’isolement dans l’application cette mesure. C’est dans l’esprit de favoriser le bien-être de nos jeunes qu’un projet partenarial est né dans les écoles secondaires de Shawinigan et de Saint-Tite du Centre de services scolaire de l’Énergie.

Constats et origines du projet
 « Dans le cadre de nos rencontres mensuelles de collaboration, les services jeunesse et santé mentale du CIUSSS MCQ nous ont signalé une augmentation importante de demandes de services concernant l’anxiété et la détresse psychologique chez les jeunes. Également, les équipes-écoles du secondaire ont constaté que plusieurs jeunes avaient tendance à passer plus de temps sur leurs cellulaires pendant les pauses et que ceux-ci vivaient plus difficilement les impacts de la pandémie » fait valoir M. Denis Lemaire, directeur général du Centre de services scolaire de l’Énergie. « De plus, plusieurs partenaires des milieux communautaires et socio-économiques nous mentionnaient avoir de la difficulté à garder un contact avec leur clientèle jeunesse en contexte de pandémie. Il n’en fallait pas plus pour impliquer tous les partenaires et trouver, ensemble, des solutions concrètes pour favoriser le bien-être des jeunes directement à l’école » ajoute Mme Isabelle Normandin, coordonnatrice aux services complémentaires du Centre de services scolaire de l’Énergie.


Sondage pour répondre aux besoins et intérêts des jeunes
Les animateurs à la vie spirituelle et communautaire des écoles secondaires, M. David Gélinas et M. Denis Bastarache ont rapidement été mis à contribution dans la démarche. Pour aller à rencontre des besoins et intérêts des jeunes, M. Gélinas a préparé un sondage auquel une proportion impressionnante d’élèves a répondu. « Parmi les questions adressées, 85 % des répondants ont indiqué qu’ils aimeraient participer à des activités organisées en groupe classe le midi. Cet enthousiasme des jeunes confirmait que nous étions sur la bonne voie et que nous avions vu juste », indique M. Gélinas. « Le questionnaire visait également à connaître quels types d’activités les jeunes aimeraient faire avec leur groupe classe. En fonction des résultats obtenus par groupe classe, les activités intéressant le plus grand nombre d’élèves seront organisées », précise M. Bastarache.

Des partenaires et des bénévoles essentiels
Il est important de préciser que certaines activités se déroulent déjà à l’école sur l’heure du dîner, mais à cause des règles sanitaires en place et des activités qui se dérouleront par groupe classe, l’apport des partenaires et de bénévoles pour assurer l’animation des activités devenait essentiel, car cela implique un nombre important d’animateurs. C’est ainsi que plusieurs partenaires provenant des milieux communautaires, socio-économiques, municipaux et du CIUSSS MCQ ont été invités à se joindre à la démarche en se rendant à l’école pour animer des activités avec les jeunes. Cette opportunité permettra également de créer un pont entre certains partenaires et les élèves en leur ouvrant les portes de l’école. Citons par exemple, les maisons des jeunes ou les carrefours jeunesse emploi, qui se sont porté volontaires à organiser des activités à l’école.

Dès cette semaine, les partenaires sont invités à recruter des bénévoles pour animer des activités aussi variées que des randonnées extérieures, de la zoothérapie, des activités sportives, des ateliers de cuisine, de la méditation, des activités de menuiserie ou de mécanique de petits moteurs pour ne citer que quelques exemples. Les organismes proposeront ensuite une banque de bénévoles ou d’activités. Les animateurs à la vie spirituelle et communautaire, supportés des techniciens en loisir et en sport des écoles secondaires jumelleront les partenaires et les groupes classes selon leurs intérêts communs afin de permettre la mise en place d’une belle programmation variée en milieu scolaire.

Des activités qui commenceront très bientôt
M. Gélinas et M. Bastarache ont bon espoir que les activités pourront commencer dans les groupes classes dès la semaine du 5 avril et se poursuivront jusqu’en fin d’année scolaire. « Nous tenons à remercier chaleureusement nos partenaires pour leur enthousiasme à embarquer dans ce projet novateur qui répondra assurément à un besoin chez nos jeunes. Nous avons ici un bel exemple de la force du partenariat et de son importance pour le plus grand bénéfice de nos élèves », termine M. Lemaire.
 
Source :
Amélie Germain-Bergeron, coordonnatrice aux communications
Centre de services scolaire de l'Énergie
Tél. : 819 539-6971, poste 2340
agermainbergeron@csenergie.qc.ca