Le vendredi 27 août, ce sera jour de rentrée pour les élèves du Centre de services scolaire de l’Éne - Nouvelles | Centre de services scolaire de l'Énergie
Accueil  ·  Nouvelles  ·  Le vendredi 27 août, ce sera jour de rentrée pour les élèves du Centre de services scolaire de l’Éne

Le vendredi 27 août, ce sera jour de rentrée pour les élèves du Centre de services scolaire de l’Énergie - Le bien-être et la réussite de nos élèves seront les priorités de l’année scolaire

25 août 2021

9641 élèves du préscolaire, primaire et du secondaire du Centre de services scolaire de l’Énergie amorceront vendredi un retour en classe. Il s’agit d’une hausse de 320 élèves par rapport à l’an dernier. Quant aux 2231 élèves en formation générale des adultes et en formation professionnelle, ils ont retrouvé la classe plus tôt cet été.

Priorité au bien-être et à la réussite de nos élèves
La dernière année scolaire a nécessité une extraordinaire capacité d’adaptation de la part de nos élèves et leurs familles de même que de notre personnel. La rentrée scolaire est donc abordée en cohérence avec le plan de relance pour la réussite éducative 2021-2022 du gouvernement. « Nous allons concentrer nos efforts à soutenir l’engagement scolaire de nos élèves tout en portant une attention particulière à ceux qui sont plus vulnérables dont les élèves handicapés, en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage tout en nous assurant de maintenir une organisation scolaire motivante pour tous. Nous savons que pour atteindre ces objectifs, nous devrons prendre grand soin de la santé de nos élèves et de notre personnel » précise monsieur Denis Lemaire, directeur général du Centre de services scolaire de l’Énergie.

« Considérant les défis liés à la pandémie qui sévit depuis maintenant 18 mois, il faut permettre aux élèves de reprendre graduellement un rythme normal, tout en ayant la flexibilité d’adapter le rythme scolaire à leurs besoins particuliers » ajoute monsieur Lemaire.

Mesures applicables à la rentrée scolaire
Le gouvernement a annoncé hier après-midi les derniers ajustements applicables en milieu scolaire en fonction de la situation épidémiologique. Bien que le masque de procédure soit requis en tout temps en classe, dans les aires communes, les déplacements et le transport scolaire pour les élèves dès la 1re année du primaire, nous nous réjouissons que ces derniers puissent envisager un retour à l’école sans restriction à leur bulle-classe et puissent enfin reprendre leurs activités parascolaires. La conduite prévue par la santé publique pour les cas et les contacts dans les écoles est également encourageante, car les contacts d’un cas positif ne seront plus isolés systématiquement et pourront poursuivre leurs apprentissages en classe. Ces mesures favoriseront le mieux-être de nos élèves tout en leur offrant un maximum d’enseignement en présentiel.

Poursuite des mesures de prévention et de protection pour une rentrée en sécurité
Tout comme depuis le début de la pandémie, rien ne sera laissé au hasard pour assurer la sécurité de tous nos élèves et notre personnel. Un protocole de nettoyage et de désinfection rigoureux est en place et connu de tout le personnel en charge de l’entretien ménager. 60 stations de lavage des mains supplémentaires facilitent l’accès au lavage des mains des différents groupes classes de sorte à maintenir une bonne hygiène. « Les établissements disposent tous d’un inventaire suffisant d’équipements de protection pour réduire au maximum les risques de propagation du virus », mentionne monsieur Lemaire.

Engouement marqué pour plusieurs formations professionnelles
Du côté des formations professionnelles, plusieurs programmes affichent complet et ont même attiré cette année un nombre record d’élèves internationaux. En effet, l’École forestière de la Tuque et le Carrefour formation Mauricie ont accueilli pas moins d’une quarantaine d’élèves français dans les différents programmes offerts. « Il s’agit d’une année record en nombre d’élèves nous provenant de l’étranger et nous en sommes très heureux! Cette bonne nouvelle nous confirme que nos formations répondent à un intérêt et un besoin de main-d’œuvre même à l’international » explique monsieur Lemaire.

Plusieurs chantiers majeurs pour la réfection de nombreux bâtiments
Depuis ce printemps, des chantiers majeurs sont en cours dans 9 de nos écoles et centres afin de maintenir une qualité de nos infrastructures et d’offrir à nos élèves et notre personnel des environnements favorables aux apprentissages. Les budgets dédiés à ces 9 chantiers d’ampleur sont de l’ordre d’environ 10 millions. En marge de ces chantiers majeurs, d’autres travaux de rénovation se poursuivent tout au long de l’année dans plusieurs autres bâtiments afin de maintenir en bon état notre parc immobilier.

Profil de notre organisation
Située sur un territoire de plus de 35 000 km2 qui comprend 22 municipalités et 4 territoires non organisés, le Centre de services scolaire de l’Énergie possède près d’une cinquantaine d’établissements, dont :
• 35 établissements primaires regroupés en 23 écoles;
• 7 écoles secondaires;
• 2 centres d’éducation des adultes;
• 2 centres de formation professionnelle.

Avec un budget de plus de 153 M$, le Centre de services scolaire de l’Énergie est composé de plus de 2 200 employés réguliers et contractuels :
• Enseignants :1242;
• Professionnels : 121;
• Personnel de soutien : 793;
• Personnel d’encadrement : 73.

12 700 élèves bénéficient de nos services :
• 1 069 élèves au préscolaire (283 en maternelle 4 ans et 786 en maternelle 5 ans);
• 4 989 élèves pour l’ordre d’enseignement primaire;
• 3 583 élèves pour l’ordre d’enseignement secondaire;
• 1 346 élèves en formation professionnelle;
• 885 élèves en formation générale des adultes;
• 723 élèves du Service aux entreprises;
• 105 élèves en Attestation d’études professionnelles.
 
Source :
Amélie Germain-Bergeron, coordonnatrice aux communications
Centre de services scolaire de l'Énergie
Tél. : 819 539-6971, poste 2340
agermainbergeron@csenergie.qc.ca