Démarrage d'un projet de formation en alternance travail-études destinée à 36 personnes présentant u - Nouvelles | Centre de services scolaire de l'Énergie
Accueil  ·  Nouvelles  ·  Démarrage d'un projet de formation en alternance travail-études destinée à 36 personnes présentant u

Démarrage d'un projet de formation en alternance travail-études destinée à 36 personnes présentant un trouble du spectre de l'autisme au Carrefour Formation Mauricie

20 septembre 2021

Vendredi dernier, le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, était de passage au Carrefour Formation Mauricie pour annoncer qu'une contribution financière de 829 448 $ était accordée au Comité sectoriel de main-d'œuvre des industries des portes et fenêtres, du meuble et des armoires de cuisine. Cette somme servira à la mise en place d'un projet de formation en alternance travail-études destinée à 36 personnes présentant un trouble du spectre de l'autisme (TSA).

D'une durée de trois ans, la formation privilégie les stages en entreprise et permettra aux participants d'obtenir un diplôme d'études professionnelles (DEP) en opération d'équipements de production dans le secteur d'activité des meubles et produits connexes. Les participants pourront, par la suite, exercer le métier d'opératrice ou d'opérateur de machines à travailler le bois. Le programme se fera en alternance travail-études à raison de 460 heures dans l'établissement d'enseignement et de 450 heures de stage en entreprise.
 
 
Entourant le ministre Jean Boulet, on retrouve la députée de Saint-Maurice, Mme Marie-Louise Tardif et Mme Patricia Magny, directrice du Carrefour Formation Mauricie. Crédit photo : Bernard Lepage, Hebdo du Saint-Maurice. 
 
 
 
 
Faits saillants :

  • Le Programme COUD connaît un succès important. Le taux de diplomation des participants est de 85 %. De plus, le taux de maintien en emploi après trois mois est de 91 %.
  • Les perspectives d'emploi pour 2019-2023 sont bonnes pour la profession d'opératrice ou d'opérateur de machines à travailler le bois. D'ailleurs, 3 000 personnes étaient déjà en emploi dans cette profession en 2018. Aussi, la croissance annuelle moyenne attendue pour 2019-2023 pour le secteur des meubles et produits connexes se situe entre 1 % et 2 %.
  • La Commission des partenaires du marché du travail est une instance de concertation nationale réunissant les dirigeants qui représentent les entreprises, la main-d'œuvre, les organismes communautaires actifs dans le domaine de l'employabilité, le milieu de l'enseignement et les ministères à vocation économique et sociale.
  • Ce projet répond à l'un des objectifs du Plan stratégique 2019-2023 du ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, soit de développer des approches innovantes et de favoriser l'adéquation entre la formation, les compétences et l'emploi, en plus d'accroître l'insertion en emploi des personnes éloignées du marché du travail.