Les élèves de l’école Notre-Dame-de-la-Joie dévoilent une exposition audio et photo permanente relat - Nouvelles | Centre de services scolaire de l'Énergie
Accueil  ·  Nouvelles  ·  Les élèves de l’école Notre-Dame-de-la-Joie dévoilent une exposition audio et photo permanente relat

Les élèves de l’école Notre-Dame-de-la-Joie dévoilent une exposition audio et photo permanente relatant l’histoire de leur village dans le parc de Saint-Barnabé

21 juin 2022

Shawinigan, le 21 juin 2022 – Dans le cadre du programme Une école accueille un artiste, les élèves de l'école Notre-Dame-de-la-Joie de Saint-Barnabé, accompagnés de l’artiste Denis Massé, ont inauguré aujourd’hui une exposition permanente audio et photo sur l'histoire de leur village dans le parc Sacré-Coeur.

Un résultat extraordinaire nécessitant plusieurs étapes
Pour développer leur projet, les élèves ont d’abord établi un studio de radio dans leur école et ont reçu plusieurs invités, dont des aînés de leur village, dans le but de récolter des témoignages sur des thèmes historiques qui ont marqué leur communauté. Cet exercice a donné lieu à 10 panneaux d'interprétation reliés par application d’un code QR aux capsules radiophoniques réalisées par les élèves. Ceux-ci sont maintenant installés dans le parc du Sacré-Cœur de leur municipalité.

Ainsi, tous les visiteurs du parc pourront en apprendre sur les 10 thématiques suivantes déterminées par les élèves :

• Les Fameux de St-Barnabé : La fameuse équipe de baseball créée au début des années 1900. Les journalistes en herbe ont même retrouvé des articles du Nouvelliste datant de 1943.
• L’exposition agricole : La fameuse foire agricole de St-Barnabé qui a duré plus de 100 ans.
• Les incendies : Deux incendies ont ravagé le village en 1937 et 1941. Les élèves ont trouvé des témoins de cette tragédie.
• Les commerces : Autrefois, Saint-Barnabé foisonnait de commerces (5 épiceries, une boulangerie, une cordonnerie, 4 garages, une horlogerie et 2 boucheries). Les élèves ont constaté que le concept d’achat local était déjà très actif à l’époque.
• Le vieux cimetière et la grippe espagnole : La grippe espagnole a frappé fort à Saint-Barnabé en 1918. On a retrouvé le vieux cimetière où les morts furent enterrés.
• L’épicerie Diamond : La dernière épicerie a fermé ses portes en 2020. Après plus de 100 ans, une longue tradition familiale s’est éteinte.
• Le feu de l’église : En 1971, un incendie a ravagé la superbe église qui trônait au centre du village. Des témoins nous relatent les faits.
• Le bureau de poste : Une grande histoire de père en fille qui remonte au début des années 1910.
• Les écoles de rang : Cinq écoles de rang jalonnaient les routes de Saint-Barnabé. Une ancienne institutrice est venue témoigner de cette époque.
• Le couvent : Cette institution érigée pour l’éducation des jeunes filles a résisté aux incendies.

Des rencontres riches entre les générations
Les élèves ont adoré discuter avec les aînés de leur village leur racontant l’histoire de leur communauté. Ce projet a également eu pour effet de valoriser la mémoire des plus âgés. Cette exposition permanente contribuera à garder l’histoire bien vivante. À travers cette démarche, les élèves ont plongé au cœur de la mémoire de leur village. Le point de départ de la réflexion était de trouver la beauté dans leur village. Finalement, ils l’auront créée.

À partir d’aujourd’hui, il est également possible de visiter virtuellement le projet sur le site Internet de la municipalité au https://saint-barnabe.ca/.
 
Source :
Amélie Germain-Bergeron, coordonnatrice aux communications
Centre de services scolaire de l'Énergie
Tél. : 819 539-6971, poste 2340
agermainbergeron@cssenergie.gouv.qc.ca
Information :
Nancy Johnson, directrice
École Notre-Dame-de-la-Joie
Tél. : 819 268-2639
njohnson@cssenergie.gouv.qc.ca